Aller au contenu.

Ministère du Travail

  • Imprimer.
  • Fils RSS.

Les valeurs

Neutralité et impartialité

Au moment de sa création en 1992, le législateur a fait en sorte que le BEM relève de la responsabilité du ministère du Travail afin de préserver sa neutralité et son impartialité. De cette façon, il s’assurait que l’organisation soit indépendante de la CNESSTCe lien quitte le site du Secrétariat du Travail et ouvre dans une nouvelle fenêtre. qui a une mission à caractère administratif, et du Tribunal administratif du travailCe lien quitte le site du Secrétariat du Travail et ouvre dans une nouvelle fenêtre., dont la mission est à caractère légal.

Compétence

Le BEM s’engage à offrir, dans le respect des individus, des évaluations médicales conformes aux connaissances scientifiques actuelles. Pour ce faire, il s’appuie sur une équipe de professionnels de la santé compétents et reconnus par leurs pairs. Ceux-ci détiennent une expertise reliée à différentes pathologies du travail.

Les membres du BEM sont soumis au respect du code de déontologie de leur profession, soit ceux du Collège des médecins du QuébecCe lien quitte le site du Secrétariat du Travail et ouvre dans une nouvelle fenêtre. et de l’Ordre des dentistes du QuébecCe lien quitte le site du Secrétariat du Travail et ouvre dans une nouvelle fenêtre.. Annuellement, le Comité consultatif du travail et de la main-d’œuvre, organisme paritaire regroupant des organisations patronales et syndicales, dresse une liste des membres du BEM. Cette liste est ensuite soumise au ministre du Travail.

Respect

Le BEM valorise le respect dans les rapports humains entre les travailleurs et les professionnels de la santé du BEM, de même qu’avec son personnel.