Aller au contenu.

Secteur du travail
Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale

  • Imprimer.
  • Suivez-nous sur Twitter.
  • Fils RSS.

Problèmes éprouvés dans le mentorat et les solutions

Problème éprouvé : des réactions des autres collègues

La relation privilégiée entre le mentor et le mentoré peut susciter de la jalousie de plusieurs autres employés dans l’organisation.

Solution proposée : transparence et accessibilité du programme

Cette perception peut être évitée si le programme est instauré de façon officielle en le rendant transparent et accessible à tous.

Problème éprouvé : la confusion des tâches et responsabilités

Un certain malaise peut se créer chez le supérieur hiérarchique du mentoré. Par exemple, le mentor peut, sans une entente préalable, conférer au mentoré des responsabilités et des prérogatives différentes de celles qui lui sont habituellement dévolues.

Solution proposée : une définition claire des attentes

Pour éviter ce problème, il faut prévoir, dès le début, les compétences et les connaissances que l’on cherche à développer chez le mentoré, et demeurer à l’intérieur de ce cadre.

Problème éprouvé : résistances initiales et perte d’intérêt

Au début, des mentorés potentiels peuvent avoir une certaine résistance ou une méfiance devant l’apport d’un tel programme.

Le mentor peut perdre son intérêt et sa motivation à poursuivre le programme si l’organisation ne reconnaît pas sa contribution de façon ouverte.

Solution proposée : la reconnaissance des efforts

Il faut informer les employés des résultats obtenus et montrer que ce programme offre de réelles possibilités d’amélioration sur le plan professionnel et organisationnel.

Pour éviter que le mentor ne s’essouffle dans ses efforts, l’organisation doit reconnaître sa contribution et la communiquer à tous les employés.