Aller au contenu.

Ministère du Travail

  • Imprimer.
  • Fils RSS.

Jouer au Code du travail?

En janvier 1978, le ministre du Travail et de la Main-d’œuvre, M. Pierre-Marc Johnson, mandate la Direction des communications du Ministère de lui concevoir un outil promotionnel afin de faire connaître le projet de loi no 45 visant à réformer le Code du travail du Québec. Il désire quelque chose de simple, original et facile à utiliser lors d’une prochaine tournée sur le projet de loi. Après quelques semaines de remue-méninges, de création, de recherche et d’essais, en mars, on présente au ministre « Les règles du jeu ».

Sous la forme d’un jeu rappelant le classique « serpents et échelles », le nouveau produit illustre et explique sommairement les différentes étapes liées à la syndicalisation d’une entreprise ainsi qu’à la négociation d’une convention collective. Dix dépliants explicatifs sur des points importants tels que l’accréditation syndicale, la négociation et l’arbitrage accompagnent le jeu. 

« Les règles du jeu » était disponible soit dans une enveloppe contenant le jeu, les dépliants et un exemplaire du projet de loi, soit en format papier tiré d’un encart publicitaire que le Ministère avait fait paraître dans le magazine Perpectives  inséré dans l’édition du samedi du quotidien Le Soleil. La distribution était assurée par le Ministère en collaboration avec Communications-Québec. L’encart fut tiré à environ 150 000 exemplaires, alors que le « kit » fut produit à environ 85 000 exemplaires. 

Selon Communications-Québec, « Les règles du jeu » furent à l’époque un véritable succès. Presque toutes les universités du Québec et du Canada demandèrent des copies du jeu. La parution d’un article dans le Wall Street Journal de New York attira même des demandes provenant des universités américaines.