Aller au contenu.

Secteur du travail
Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale

  • Imprimer.
  • Suivez-nous sur Twitter.
  • Fils RSS.

Prévention et amélioration des relations du travail

COVID-19 : Avis important concernant les services en relations du travail

En raison des mesures sanitaires exigées pour réduire la propagation de la COVID-19, le Secteur du travail favorise les rencontres à distance afin d’assurer la sécurité de sa clientèle et de ses employés.

Des rencontres en personne peuvent toutefois avoir lieu dans certaines situations. À cet égard, au moins une des conditions suivantes doit être présente :

  • il existe un risque de grève ou de lock-out, ou un arrêt de travail est en cours;
  • il existe un risque de fermeture;
  • le cheminement du dossier de conciliation exige une rencontre en personne. 


Grâce à ses services spécialisés en prévention et à son accompagnement sur mesure, notre équipe de spécialistes contribue au développement d’habiletés et de nouvelles compétences en relations du travail. Elle favorise l’implantation de modes efficaces de résolution de différends sur une base continue et durable.

Nos processus d’amélioration des relations du travail (diagnostics, séminaires) et nos services de soutien (présentations, formations, personnes-ressources) vous permettent d’assurer le succès des rapports collectifs et individuels du travail. Ils touchent la santé des relations interpersonnelles au travail, les rapports patronaux-syndicaux et le support lors de changements importants.  Ils sont adaptés ou combinés de manière à répondre aux besoins des organisations syndiquées de tous les horizons.

Principales conditions pour recevoir les services :

  • Il doit s’agir d’organisations publiques, privées ou parapubliques en milieu syndiqué.
  • La demande doit être faite conjointement par les deux parties.
  • La démarche se fait sur une base libre et volontaire.
  • La démarche se situe en dehors du cadre des négociations collectives.
  • Le processus est coordonné par une personne médiatrice-conciliatrice.

Modes d’intervention et leur définition

Diagnostic

Processus de collecte d’informations permettant de dresser un constat des problèmes et de déterminer des solutions possibles. Le diagnostic permet aux acteurs de faire l’analyse de la situation et d’établir un échange dans un contexte respectueux et encadré. Il leur permet aussi de dégager des consensus sur les changements qui s’imposent et sur les actions à entreprendre. Le processus peut se faire en groupe ou par entrevues individuelles, le cas échéant.

Séminaire

Processus structuré de réflexion et d’analyse. Il favorise des échanges afin de permettre aux participants de mieux comprendre leurs enjeux respectifs et d’établir des consensus sur les changements à apporter.

Formation

Processus d’apprentissage qui permet aux organisations en milieu syndiqué d’acquérir des connaissances, des compétences et des habiletés sur un sujet donné.

Vers le haut

Services disponibles en prévention et en amélioration des relations du travail

Interventions en relations patronales-syndicales

Réussite d’une négociation de convention collective – Nouveau!

Mode d’intervention : formation

Les personnes participant à ce processus sont membres des comités de négociation.

Cette formation aborde le cycle des relations du travail, les phases de la négociation collective, les repères juridiques, les approches de négociation, les approches relationnelles, les facteurs de succès et le processus de médiation-conciliation.

Elle vise à faire connaître aux parties les facteurs de succès prédisposant à la réussite de la négociation de la convention collective et à leur permettre de développer des habilités et une méthodologie favorisant la réussite mutuelle de la négociation.

Durée : une journée et demie (10 h)

Bilan de santé des relations du travail – Nouveau!

Mode d’intervention : diagnostic

Les personnes participantes sont membres des comités patronaux et syndicaux.

Ce diagnostic traite de la santé des relations du travail dans le monde actuel ainsi que les 10 facteurs de succès pour la préserver. Le bilan permet d’obtenir rapidement une vision globale du niveau de santé des relations du travail en ciblant les points forts et les points faibles à partir d’indicateurs s’appuyant sur les bonnes pratiques.

Par la suite, un « carnet de santé » peut être établi avec les parties. Il permet de disposer d’un outil de mesure évolutif commun de la santé et de la qualité des relations du travail. Ce document de suivi permet d’apprécier les forces ainsi que les aspects qui nécessitent plus de vigilance ou de surveillance et de suivre la réalisation des actions convenues pour les améliorer. Le contenu du carnet est construit à partir des résultats obtenus à la suite de la démarche.

Durée : une journée (7 h)

Réussite des relations de travail

Mode d’intervention : séminaire

Les personnes participant à ce processus sont l’exécutif de la partie syndicale et la direction de la partie patronale.

Le séminaire propose d’établir un plan pour passer d’une situation conflictuelle à une situation souhaitable.

Ainsi, pour les parties, le séminaire 

  • vise à donner de nouvelle façons d’aborder les problèmes;
  • favorise l’interaction;
  • peut être adapté à différents types de situation;
  • fait comprendre et accepter le rôle respectif de chacun;
  • sert à rétablir la confiance.

Un plan d’action concret est appliqué et un suivi est assuré par une personne médiatrice-conciliatrice.

Durée : trois journées

Résolution de problèmes basée sur les intérêts

Mode d’intervention : formation

Les personnes participant à cette formation sont les membres des comités de négociation.

Cette formation vise à sensibiliser les participants à un processus de résolution de problèmes efficace en apprenant à discuter des problématiques et des intérêts sous-jacents à chaque enjeu d’une négociation. Cette approche permet d’aborder les sujets en utilisant les mécanismes de résolution de problèmes.

Durée : une journée (7 h)

Rôles et responsabilités patronales-syndicales

Mode d’intervention : séminaire

Les personnes participant à ce séminaire sont membres des comités patronaux et syndicaux.

Ce séminaire permet d’aider les parties à comprendre et à accepter leur rôle respectif, à développer une vision commune de l’organisation ainsi qu’à rétablir la confiance entre elles. Il peut être adapté à différents types de situation.

Il vise à aider les parties à développer une vision commune de l’organisation et de la place qu’y occupent la direction, le syndicat et les employés par une meilleure compréhension et une meilleure reconnaissance des rôles et des responsabilités de chaque partie.

Durée : trois journées

Mise en place d’un comité conjoint efficace

Mode d’intervention : séminaire, formation

Le comité conjoint est un mécanisme essentiel pour les organisations engagées dans une démarche de coopération patronale-syndicale. Son efficacité a été démontrée. Il fournit aux parties un lieu privilégié pour discuter de questions et d’intérêts communs.

Cela peut concerner des sujets tels que

  • l’interprétation des clauses de la convention collective;
  • les problèmes de fonctionnement de l’entreprise elle-même.

Les médiateurs-conciliateurs du Ministère peuvent

  • aider les parties à former un comité conjoint de relations du travail;
  • aider les parties à améliorer le fonctionnement du comité.

Durée : une journée (7 h)

Retour au travail réussi après un conflit de travail

Mode d’intervention : séminaire

Les personnes participantes sont les représentants patronaux et syndicaux.

Ce séminaire aborde l’importance d’un retour au travail réussi, les principales difficultés qui surviennent, les moyens pour les éviter et ceux pour les surmonter. Il vise à aider les parties à développer une stratégie qui assurera la réussite du retour au travail après un conflit.

Durée : une journée (7 h)

Interventions en santé des relations interpersonnelles au travail

Prévention et résolution des différends relationnels

Mode d’intervention : diagnostic, médiation

Les personnes participantes sont les représentants patronaux et syndicaux ainsi que les personnes directement concernées par le différend relationnel.

Cette démarche vise à amener les personnes concernées par le différend relationnel à convenir d’un plan de rétablissement permettant de les réconcilier et de régler à l’amiable la plainte ou le grief, selon le cas.

Durée : généralement trois à quatre rencontres (individuelles et conjointes)

Civilité au travail – Nouveau!

Mode d’intervention : formation

Les personnes participantes sont les membres des comités patronaux et syndicaux, les gestionnaires et les salariés.

Cette formation aborde l’évolution des normes de conduite, l’incivilité et le harcèlement psychologique, le conflit, les outils de prévention et d’intervention, la « co-construction » d’un code de civilité ou d’une charte de vie relationnelle ou la procédure pour les établir ainsi que les facteurs de succès d’une culture de respect.

Elle vise à permettre aux participants d’assimiler les notions de base sur l’incivilité au travail et d’examiner les mécanismes à mettre en place pour favoriser le respect, la collaboration et le savoir-vivre.

Durée flexible : une demi-journée à une journée selon les contenus abordés

Interventions de soutien lors de changements

Interventions en développement (à venir)

Aide d’une personne-ressource

La personne médiatrice-conciliatrice peut être nommée par le Ministère pour répondre aux besoins des parties patronales et syndicales.

Après une analyse de la situation avec les parties, elle leur suggérera une démarche sur mesure, flexible et évolutive.

Vers le haut

Demande d’intervention

Pour faire une demande d’intervention, vous devez remplir le formulaire de demande de nomination d’un médiateur-conciliateur (740 Ko)Ce lien ouvre un fichier pdf dans une nouvelle fenêtre..

Vers le haut

Dépôt d’une demande d’intervention

Par courriel

Tout formulaire dûment rempli doit être envoyé par courriel à l’une des adresses suivantes :

Par télécopieur

Vous pouvez également expédier ce document par télécopieur à l’un des numéros suivants :

  • 418 644-3331
  • 514 873-9696

Par la poste

Vous pouvez expédier votre document par la poste à l’une des adresses suivantes : 

Direction de la médiation, de la conciliation et des services de relations du travail – Bureau de Québec
Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale
200, chemin Sainte-Foy, 6e étage
Québec (Québec) G1R 5S1

Direction de la médiation, de la conciliation et des services de relations du travail – Bureau de Montréal
Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale
35, rue de Port-Royal Est, 3e étage
Montréal (Québec) H3L 3T1

Vers le haut