Aller au contenu.

Ministère du Travail

  • Imprimer.
  • Fils RSS.

Médiation en matière de harcèlement psychologique

COVID-19 : Avis important concernant les services en relations du travail

En raison des mesures sanitaires exigées pour réduire la propagation de la COVID-19, le Secteur du travail peut favoriser les rencontres à distance. Cette façon de faire assure la sécurité de sa clientèle et de son personnel, et ce, selon l’évolution des mesures sanitaires au Québec.


La médiation en matière de harcèlement psychologique a pour but de rétablir la relation entre des personnes et de trouver un terrain d’entente pour régler le différend. C’est un processus structuré de réflexion, d’analyse et d’échange. Ce type d’intervention vise la conclusion d’un règlement à l’amiable du différend et la mise sur pied d’un plan de rétablissement. Il ne s’agit pas de déterminer s’il y a ou non du harcèlement.

La personne médiatrice-conciliatrice accompagne les personnes dans la recherche de solutions. Elle peut intervenir après une dénonciation, une plainte ou un grief.

Une demande conjointe doit être faite par les parties patronale et syndicale de manière libre et volontaire pour que la médiation ait lieu.

La formation « Prévenir et régler un différend relationnel en milieu syndiqué » sera bientôt disponible. Elle permettra d’informer et de sensibiliser les parties à la notion de conflit et aux moyens de prévenir les différends. Elle abordera aussi le traitement des situations de griefs ou d’avant-griefs.