Aller au contenu.

Secteur du travail
Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale

  • Imprimer.
  • Suivez-nous sur Twitter.
  • Fils RSS.

Avantages du mentorat : une forme privilégiée de transfert des connaissances

Le mentorat repose sur une relation interpersonnelle de soutien et d’échange par laquelle une personne possédant une riche expérience dans l’organisation et des connaissances approfondies transfère son savoir à des collègues afin de développer leurs compétences.

Dans une organisation qui se renouvelle ou qui connaît une forte croissance, ce transfert de connaissances permet à d’autres employés de bénéficier de méthodes d’analyse, de façons d’aborder les problèmes et d’éléments de réflexion qui facilitent leur adaptation à un environnement nouveau. En jumelant un employé dont les connaissances reposent sur une longue expérience (le mentor) avec un autre qui en a peu (le mentoré), ce dernier devient mieux outillé pour apprendre de nouvelles façons de faire en tenant compte des leçons du passé.

Le mentorat peut être non officiel ou officiel. Le mentorat non officiel se caractérise par une relation libre et volontaire entre les personnes concernées. Dans ce cas, c’est le mentoré qui fait les démarches auprès du mentor en lui décrivant ses attentes.

Le mentorat officiel est un processus plus structuré qui découle d’une démarche de l’organisation. La Direction des ressources humaines apporte un soutien aux différentes étapes de la conception du programme. Par exemple, elle détermine les personnes susceptibles d’adhérer au programme, élabore un système de récompenses pour motiver les participants, fait la promotion des programmes de formation en entreprise, etc.

Les principaux bénéfices

Les mentorés sont des personnes qui désirent progresser dans leur pratique professionnelle et ce programme sert bien cette finalité. Ils profitent en effet de l’expérience des mentors pour développer d’autres compétences et des habiletés managériales. Pour leur part, les mentors réaffirment leurs connaissances et reçoivent une rétroaction concernant leur contribution. Ils retirent une gratification de la reconnaissance de leurs collègues et de l’organisation. Pour l’organisation, le mentorat permet de mettre en place une structure visant à s’ajuster aux nouvelles tendances technologiques et organisationnelles. Enfin, le programme s’avère un outil important pour créer de nouveaux réseaux sociaux en facilitant l’échange des savoirs organisationnels.

Liens utiles

GuideCe lien quitte le site du Secrétariat du Travail et ouvre dans une nouvelle fenêtre. sur le mentorat pour la fonction publique québécoise