Aller au contenu.

Secteur du travail
Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale

  • Imprimer.
  • Suivez-nous sur Twitter.
  • Fils RSS.

Innovations technologiques dans un contexte de concertation patronale-syndicale – Barry Callebaut AG Canada inc. (Saint-Hyacinthe)

La stratégie développée par Barry Callebaut AG inc. pour apporter des changements organisationnels s’articule autour de plusieurs axes qui ont permis de réduire les résistances aux changements, de faciliter la compréhension des objectifs visés et d’associer tout le personnel à l’introduction des nouvelles pratiques.

En premier lieu, de nouvelles valeurs touchant la vision de l’entreprise ont été présentées par la direction et diffusées auprès des employés.

Par la suite, la concertation patronale-syndicale a été renforcée. À cette fin, les parties ont suivi conjointement, en novembre 2003, un séminaire portant sur les valeurs et les comportements à promouvoir pour faciliter le maintien d’une démarche concertée.

La concertation a donné lieu à la signature, en 2004, d’une convention collective de cinq ans, la précédente ayant duré sept ans. Les deux parties ont recours à des méthodes de négociation basée sur les intérêts et de résolution conjointe de problèmes.

Ceci a facilité l’adhésion du syndicat aux décisions concernant les changements introduits dans l’entreprise. Pour maintenir une relation de confiance, les parties ont ainsi convenu de partager l’information sur plusieurs sujets, dont l’environnement concurrentiel, les états financiers de l’usine de Saint-Hyacinthe et du siège social, les plans d’affaires, la mise en place de la vision de l’organisation, les données statistiques sur la productivité et les projets d’investissements.

Par ailleurs, l’introduction de nouveaux procédés de fabrication a requis une plus grande polyvalence de la part des employés. À cette fin, des consultants externes ont mis en place des programmes de formation. Un poste de coordonnateur de la formation pour l’usine et un comité de formation ont également été créés.

Enfin, la compagnie a convenu avec les représentants du syndicat de maintenir, pour la durée de la convention collective, un plancher d’emplois qui s’applique aux salariés les plus anciens, détenteurs d’un poste régulier et qui ont complété leur période de probation.


(Extrait de l’étude de cas publiée dans le recueil Changements organisationnels pour améliorer la productivité et l’emploi, ministère du Travail, 2005)