Aller au contenu.

Secteur du travail
Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale

  • Imprimer.
  • Suivez-nous sur Twitter.
  • Fils RSS.

Avantages pour l’innovation de la concertation patronale-syndicale

La concertation patronale-syndicale est une démarche de gestion caractérisée par une ouverture au dialogue entre les dirigeants de l’entreprise, les représentants syndicaux et les employés. Ce dialogue vise des objectifs partagés qui reposent souvent sur un compromis entre les parties. La concertation se traduit par des négociations régulières qui portent notamment sur l’analyse des problèmes et sur la recherche de solutions acceptables pour les deux parties.

La concertation facilite les innovations, en particulier celles qui cherchent à améliorer la productivité et la qualité. Elle établit en effet un climat de confiance qui est nécessaire pour que le personnel partage les objectifs visés par les innovations proposées. Ce climat favorise aussi la cohésion au sein du personnel, la qualité des interactions entre les membres des équipes ainsi que les initiatives qui contribuent à la mise en place des innovations.

En outre, la concertation patronale-syndicale permet aux responsables patronaux et syndicaux d’échanger des informations détaillées sur tous les aspects pratiques des changements envisagés et sur leurs effets anticipés. Elle autorise une meilleure planification dans l’introduction des innovations. Par la suite, elle améliore la quantité et la précision des informations concernant les ajustements à effectuer et les mesures à prendre pour consolider l’implantation des innovations et aider le personnel à maîtriser les nouveaux processus de travail.

Il existe plusieurs niveaux de concertation selon l'expérience et le degré de confiance qui s’est établi entre les partenaires. Le premier est la consultation régulière et l’échange fréquent d’informations entre les représentants syndicaux et la direction. Le deuxième vise la collaboration entre les parties pour faire conjointement l’analyse des problèmes, évaluer des solutions et en choisir une qui soit mutuellement acceptable. Enfin, la concertation peut aussi se traduire par une coopération entre les parties dans le but d’appliquer des mesures adoptées conjointement, d’en faire le suivi et d’effectuer plus tard le bilan des résultats.